Un recrutement inversé pour séduire les développeurs ?