Plus de la moitié des recruteurs dans la tech sont prêts à s’affranchir du CV