Les développeurs, divas des temps numériques ?