ENQUÊTE CODINGAME & CODERPAD SUR LE RECRUTEMENT TECH EN 2022

1

Introduction

À propos de ce rapport

En 2022, CodinGame et CoderPad  ont fait appel à leur communauté de développeurs et à leur réseaux de partenaires RH pour faire l’état des lieux du secteur tech et anticiper les évolutions qui vont marquer 2022.

Nous les avons interrogés sur leurs projets, leurs défis, et leurs priorités. Nous avons creusé en profondeur pour savoir ce que signifie être développeur et recruter des développeurs dans le secteur de la tech aujourd’hui. 

Nous avons sondé près de 14 000 développeurs et recruteurs du monde entier pour vous apporter des réponses.

Voici un aperçu de ce que nous avons appris dans cette enquête 2022 :

  • 70 % des développeurs plébiscitent le travail à distance - complet ou partiel.
  • 57 % des recruteurs se déclarent prêts à se passer du CV du processus de recrutement. 
  • Le pourcentage de recruteurs qui recrutent des développeurs sans bagage académique a presque doublé (de 23% en 2021 à 39% en 2022). 
  • 42 % des recruteurs souhaitent utiliser des solutions d'évaluation basées sur les compétences pour améliorer la diversité. 
  • L'expérience candidat est la première priorité dans laquelle les recruteurs prévoient d'investir pour 2022. 

À propos de CodinGame

CodinGame.com permet à une communauté de 2 million de développeurs, dans 175 pays, d’apprendre, d’améliorer leurs compétences à travers des jeux de programmation et d’être repérés pour leur talent par des entreprises tech de renom. Notre mission est de les aider à trouver un emploi à la hauteur de leurs compétences, quel que soit leur parcours académique ou professionnel.

Les entreprises qui cherchent à recruter des développeurs de talent (Bank of America, Nintendo, Deloitte, Nasdaq, Facebook, etc.) se tournent vers CodinGame for Work pour dénicher des perles rares, optimiser leur processus de recrutement et fidéliser leurs équipes tech. Tout le monde est gagnant : les développeurs décrochent des jobs qui leur plaisent et les entreprises dénichent les meilleurs profils pour consolider et fidéliser leurs équipes. Comment ? Grâce à des tests techniques en ligne et via l’organisation de jeux de team building addictifs et ludiques.

À propos de CoderPad

CoderPad est une plateforme d'évaluation technique en ligne — simple mais puissante — qui permet de faire passer des entretiens à distance dans le langage de prédilection des candidats, tout en permettant aux responsables du recrutement de s'assurer de leur niveau de compétences. CoderPad offre à ses clients du monde entier la possibilité de sélectionner les meilleurs profils en faisant passer des entretiens techniques grâce à une technologie fiable et flexible, un support de clientèle réactif et une expérience candidat d'excellence. Fondée en 2013 et basée à San Francisco, CoderPad compte plus de 3 300 clients et a organisé plus de 3 millions d'entretiens techniques dans plus de 30 langages de programmation.

Aujourd'hui, CoderPad est une équipe internationale qui édite une plateforme de recrutement technique complète. L'offre de services comprend notamment des projets à réaliser chez soi et la possibilité de faire passer des entretiens de programmation en ligne. Nous sommes fiers de mettre à la disposition de tous une technologie qui permet de recruter les meilleurs candidats — sans avoir besoin de passer par les CVs, les diplômes universitaires, ou le réseau professionnel. Nous nous concentrons avant tout sur nos utilisateurs et sur les candidats — sans jamais oublier ce qui fait la force de nos produits, à savoir : la simplicité, la facilité d'utilisation, et la fiabilité.

2

Travailler en tant que développeur en 2022

Les États-Unis offrent les meilleurs salaires

Dans le top cinq des pays offrant les salaires les plus élevés, on retrouve : 

  1. États-Unis
  2. Suisse
  3. Canada

Toutefois, les salaires des développeurs sont fortement corrélés au coût de la vie des différents pays.

Alors que 44% des développeurs aux États-Unis gagnent 100 000 ou plus et que 5% gagnent plus de 200 000, en Inde, plus de 75% gagnent moins de 20 000.

Associée à l'accélération du travail à distance et à l'ouverture croissante des recrutements à l'échelle internationale, les différences de salaires selon les pays représentent une réelle opportunité pour les développeurs du monde entier.
Il faut s'attendre à une augmentation croissante des salaires dans les éditions ultérieures de cette enquête liée à l'élargissement du vivier de talents des recruteurs.

Salaires moyens par pays

Sont exclus les étudiants/stagiaires et des personnes actuellement sans emploi, ainsi que des pays où le nombre de répondants est faible.

Les compétences techniques les plus demandées en 2022 

Les développeurs et les recruteurs ne sont pas toujours en phase sur les compétences qu'ils pensent clés pour 2022.

Cette année, les trois compétences les plus recherchées par les recruteurs sont : le développement Web, le DevOps, et l'IA / Machine Learning, tandis que les développeurs souhaitent se tourner vers l’IA / Machine Learning, le développement Web, et le développement de jeux vidéo. 

Recruteurs et développeurs s'accordent sur le développement Web et l'IA !

Cependant, les développeurs souhaitent parfois se tourner vers des domaines qui ne correspondent pas toujours à la demande du marché (par exemple, le développement de jeux, la blockchain ou la robotique), tandis que les recruteurs manquent de candidats ayant des compétences en DevOps, en Cloud Computing, et en logiciels de bases de données.

Quelles sont les compétences que vous aimeriez acquérir/trouver chez vos candidats en 2022 ?

Les développeurs sont à jour sur les langages les plus demandés

En 2022, Javascript, Java, et Python seront les trois principaux langages de programmation recherchés par les recruteurs.

En général, il y a au moins le même pourcentage de développeurs qui connaissent un langage que de recruteurs qui le recherchent, si ce n'est plus. Cela montre que les développeurs sont conscients des demandes du marché et sont prêts à apprendre de nouveaux langages pour y répondre. 

Il est intéressant de noter que pour quelques langages, la demande de recrutement est supérieure à l'offre, notamment Clojure et Scala. 

Angular 2+ , une opportunité pour les développeurs

Comme pour les langages de programmation, les développeurs se tiennent à jour des demandes du marché en matière de frameworks. 

Cependant, Angular 2+, qui est bien adapté aux applications d'entreprise, manque réellement d'offre de la part des développeurs (ces derniers préfèrent des frameworks plus agiles tels que Vue ou React.)

Il offre donc des possibilités intéressantes aux développeurs désireux d'accroître encore leur employabilité en 2022. 

Les développeurs veulent une meilleure gestion et planification des projets 

Les trois principaux défis auxquels sont confrontés les développeurs au travail sont restés les mêmes par rapport à 2020.

Les imprévus dans le planning est leur premier défi, suivis par une direction peu claire et un manque de connaissances techniques dans l'équipe pour mettre en œuvre les projets.

Alors que la Grande Démission dans le secteur de l'informatique devient une préoccupation à l'échelle mondiale, ceux qui cherchent à retenir leurs employés devraient se concentrer sur un management privilégiant l'offre d'une orientation claire, des opportunités de formation adéquate et une gestion de projets offrant des délais réalistes.  

Quels sont vos principaux défis au travail ?

3

LE TRAVAIL À DISTANCE, UNE TENDANCE DURABLE ?

La majorité des développeurs en faveur du télétravail

En 2022, 70% des développeurs souhaitent travailler à distance : 33% préfèrent travailler à distance à plein temps, et 37% préfèrent travailler à distance quelques jours par semaine. Seuls 4% préféreraient être au bureau à plein temps. 

Heureusement, cela correspond à ce que les recruteurs proposent. Un recruteur sur trois propose le travail à distance complet et 29% une flexibilité hybride. Moins de 10% seulement des recruteurs ont déclaré qu’ils n’offraient pas la possibilité de travailler à distance. 

C'est une bonne nouvelle, car le télétravail est maintenant un argument de poids dans le recrutement et de différenciation face à la concurrence.

Le retour au bureau, source de mécontentement

Du fait de la pandémie, 66% des développeurs sont passés en télétravail. Dans les périodes d’améliorations de la pandémie, 56% d'entre eux ont été invités à revenir au bureau (23 % à temps plein).

Globalement, plus les développeurs travaillent à distance, plus ils sont heureux. En revanche, ceux à qui on a demandé de revenir au bureau sont beaucoup moins satisfaits (33% de ceux à qui on a demandé de revenir à temps plein ne sont « pas très heureux » ou « pas du tout heureux »). 

Les développeurs étant peu enclins à retourner au bureau, ces dernières devraient au minimum proposer des options de travail hybride si elles espèrent retenir leurs employés. 

Votre entreprise vous a demandé de retourner au bureau ? Comment le ressentez-vous ?

Les équipes hybrides aussi productives que les équipes sur site 

Avec les différents changements intervenus ces deux dernières années, la majorité des équipes sont désormais hybrides (seuls 20% l'étaient déjà avant la pandémie). 

32% des développeurs considèrent que ce mélange de travail sur place et à distance a un impact positif sur la productivité, tandis que 51% des recruteurs en sont convaincus. 

L'efficacité des équipes hybrides est une excellente nouvelle, car cette flexibilité permet aux entreprises d'élargir leur vivier de talents pour recruter à l'échelle mondiale, et aux développeurs de bénéficier d'options de travail à distance.

Pensez-vous que l'organisation hybride affecte la qualité et/ou la productivité du travail ?

4

RECRUTER EN 2022 : UN MARCHÉ DE L'EMPLOI TENDU 

Augmentation des recrutements de plus de 100 développeurs

35% des recruteurs prévoient d'embaucher plus de 50 développeurs en 2022.

Globalement, le nombre de recruteurs qui recrutent en masse a augmenté. Le pourcentage de ceux qui recrutent de 201 à 500 personnes a plus que doublé par rapport à 2021, et le nombre de recrutements de plus de 500 personnes a augmenté de 50%.

Ce constat reflète l'urgence, pour les entreprises, de compenser les gels d'embauches ou les restructurations liés à la pandémie. Avec le retour à la normale de l'activité, les recruteurs doivent remettre la masse salariale à flot dans des délais serrés.

En 2022, combien de développeurs votre entreprise prévoit-elle de recruter ?

Les budgets des entreprises pour le recrutement de développeurs sont en hausse 

53% des recruteurs disposeront d'un budget plus important pour le recrutement de développeurs en 2022 qu'en 2021.

C'est un signe positif que les entreprises recruteront davantage en 2022.

Après une période difficile où de nombreuses entreprises ont gelé leurs embauches, voire se sont séparées de leurs employés, elles semblent désormais plus confiantes pour recruter.

L'augmentation du budget pourrait également être liée au fait que les développeurs exigent des salaires plus élevés, un point qui a été mentionné dans les commentaires de plusieurs recruteurs. 

Budget 2022 pour le recrutement de développeurs par rapport à l'année précédente

Près de 50% des recruteurs peinent à trouver des candidats qualifiés

"Trouver des candidats qualifiés” reste le défi numéro 1 lors du recrutement de développeurs.

Signe que le marché est plus tendu que jamais, les recruteurs ont également cité "se démarquer des autres entreprises pour attirer les talents" comme leur troisième plus grand défi.

Depuis 2020, "Identifier les potentiels même si les compétences du candidat ne correspondent pas exactement à nos critères" a bondi de la 8e place à la 2e et est en corrélation avec notre constat que davantage de recruteurs recrutent régulièrement des développeurs non issus d'un parcours universitaire ou d'une école d'ingénieurs.

Quels sont vos principaux défis en matière de recrutement de développeurs ?

Des difficultés de recrutement pour les profils Full-Stack

Les développeurs full-stack et back-end sont les deux rôles pour lesquels les recruteurs pensent avoir le plus de difficultés de recrutement.

Bien que ces deux postes soient assez courants sur le marché informatique, les recruteurs anticipent des difficultés liées à une importante reprise de l’activité et par conséquent de la demande.

Sans surprise, les domaines hautement spécialisés tels que les DevOps, Architectes, Data Scientists, et experts en IA / Machine Learning sont considérés comme rares et difficiles à trouver sur le marché.

Heureusement, l’IA / Machine Learning et le DevOps figurent tous deux dans le top 5 des compétences que les développeurs souhaitent acquérir en 2022 : la demande future devrait donc être satisfaite.

Postes occupés par les développeurs VS postes difficiles à recruter

La pandémie donne un coup de pouce aux travailleurs indépendants

42% des recruteurs ont commencé à embaucher des travailleurs freelances ou se sont tournés davantage vers de l’externe du fait de la pandémie.

L'incertitude liée à la pandémie pourrait expliquer cette tendance qui pousse les employeurs à préférer les travailleurs contractuels aux employés permanents.

Deuxième hypothèse : les recruteurs tentent de faire face à la difficulté à trouver des candidats sur un marché tendu, les développeurs ayant aujourd’hui plus de choix avec les possibilités offertes par le télétravail à l’échelle mondiale.

La pandémie a-t-elle eu un impact sur votre façon de recruter des collaborateurs externes ?

Davantage de recrutements à l’international

Les développeurs ne limitent pas leurs recherches d'emploi à ce qui est disponible localement.

50% chercheraient à l'international et seulement 20 % chercheraient un emploi dans leur ville actuelle.
C'est un changement par rapport à 2020, où seulement 35 % des développeurs déclaraient qu'ils cherchaient à l'international. Il ne fait aucun doute que l'adoption du travail à distance au cours des deux dernières années a joué un rôle important. 

Les recruteurs ont élargi également leur zone de prospection, puisque 40% d'entre eux recrutent à l'international. Nous verrons sans doute de moins en moins d’offres limitées géographiquement dans les années à venir. 

D'un point de vue géographique, où cherchez-vous des candidats / de nouvelles opportunités d'emploi ?

5

ÉLARGIR LE VIVIER DE TALENTS

Dire adieu au CV

Environ 57 % des recruteurs sont ouverts à abandonner le CV !
Cela montre qu’ils reconnaissent les limites du CV lorsqu'ils tentent de recruter des profils techniques.

En se concentrant sur des aspects tels que la formation initiale et l'expérience professionnelle, le CV ne donne pas une représentation exacte des compétences des candidats. Il peut également introduire des préjugés dans le processus de recrutement, inutilement.

Les recruteurs considèrent que le recrutement sur la base de tests d'évaluation pratiques et d'entretiens techniques est une bonne alternative pour repérer les candidats les plus qualifiés pour un poste.

Seriez-vous prêt à supprimer totalement les CV de votre processus de recrutement ? (et baser vos décisions de recrutement sur des tests d'évaluation technique, des entretiens de live coding, etc.)

L'Europe est la plus réticente à abandonner le CV

Des différences intéressantes apparaissent entre les continents.

C'est en Europe que la résistance à l'abandon du CV est la plus forte, avec 40% des recruteurs réticents à l’abandon du CV, suivie de près par l'Océanie.

Les recruteurs sud-américains sont les plus ouverts à cette possibilité, suivis de près par les répondants asiatiques.

Seriez-vous prêt à supprimer totalement les CV de votre processus de recrutement ? (et baser vos décisions de recrutement sur des tests d'évaluation technique, des entretiens de live coding, etc.)

Les biais dans le recrutement tech : un réel enjeu pour les recruteurs

Il n'y a plus de débat.

66% des recruteurs pensent que les biais sont un enjeu dans le recrutement tech.

Cette reconnaissance généralisée des préjugés s'accompagne d'une volonté de se tourner vers des méthodes de recrutement plus objectives et plus équitables, telles que les tests d'évaluations de compétences et les entretiens techniques pratiques.

Ces solutions aident les recruteurs à améliorer l'expérience des candidats et à identifier plus précisément les talents.

Pensez-vous que les préjugés soient un problème dans le recrutement tech ?

Recruter sur les compétences : la 1ère mesure pour améliorer la diversité

En tête de liste des mesures mises en œuvre par les entreprises pour améliorer la diversité dans le recrutement dans le secteur informatique :
  • L'utilisation d'outils d'évaluation technique basés sur les compétences
  • La mise en œuvre de l'égalité de rémunération
  • La recherche proactive de candidats issus de la diversité
L'amélioration de la diversité n'est pas seulement souhaitable pour des raisons d'équité, elle bénéficie aussi aux résultats financiers. Des recherches récentes* ont montré que les entreprises qui ne favorisent pas la diversité à l’embauche sont moins rentables. Le fait de disposer d'une équipe de développeurs diversifiée est également un atout pour l'innovation, permettant la création de produits et d'outils qui satisfont une clientèle plus large.

* Kline, Patrick M., Evan K. Rose, et Christopher R. Walters. Discrimination systémique parmi les grands employeurs américains. No. w29053. National Bureau of Economic Research, 2021.

Que fait votre entreprise pour améliorer la diversité dans son recrutement tech ?

Les recruteurs ne s'arrêtent pas aux universités

Le recrutement de développeurs sans bagage académique est passé du stade de la rareté à celui de la normalité.

À mesure que le marché se resserre, les recruteurs reconnaissent l'importance de garder le haut de l'entonnoir ouvert pour ne pas filtrer les candidats potentiels de qualité.

Le pourcentage de recruteurs qui embauchent des développeurs non issus de l’enseignement supérieur ou de formations diplômantes a presque doublé en un an seulement.

Recrutez-vous des développeurs sans formation initiale ou académique (autodidacte, bootcamp, MOOC, formation courte, etc.) ?

Plus d'un développeur sur trois n'a pas appris la programmation à l'université

La tendance précédente est une bonne nouvelle pour les 40% de développeurs interrogés qui n'ont pas appris à coder dans une école d'ingénieurs ou une université.

La plupart d'entre eux sont autodidactes (32%), et une petite partie a suivi une formation courte en ligne ou hors ligne. 

Moins de la moitié des développeurs (43%) ayant répondu à l'enquête ont appris la programmation dans une université ou une école d'ingénieurs / d’informatique.

Comment avez-vous appris à coder ?

La formation interne et l’actualisation des compétences sont prioritaires

Lorsque les entreprises ne peuvent pas recruter pour répondre à leurs besoins techniques, elles se tournent souvent vers la formation des employés existants pour répondre aux demandes.

Au regard des réponses des recruteurs, la majorité des entreprises investit actuellement dans l’actualisation des compétences (en permettant aux employés d’acquérir de nouvelles compétences dans le cadre du même poste) et près de la moitié d'entre elles propose également une reconversion aux employés (en les formant à un autre poste). 

Cependant, certains développeurs semblent ne pas être au courant de toutes les initiatives de formation mises en place dans leur entreprise.

Certains programmes de formation peuvent avoir été mis en œuvre récemment, à la suite de la fluctuation des besoins en emploi pendant la pandémie, et n'avoir pas encore entraîné de changement de poste pour les employés. 

Votre entreprise investit-elle actuellement du temps et/ou de l'argent dans la formation interne / l'actualisation des compétences ?

6

DIVERSITÉ ET EXPÉRIENCE CANDIDAT : UNE PRIORITÉ

L'expérience candidat est LA première priorité

Il est unanime que les recruteurs reconnaissent qu'ils doivent s'adapter à un marché dominé par les candidats.

  • L'expérience candidat est la première priorité des recruteurs sur les deux dernières années.
  • La rétention des talents occupe la 2e position depuis trois années consécutives.
  • L'élargissement du vivier de talents et la diversité des talents sont également une préoccupation majeure des recruteurs, qui sont de plus en plus ouverts à l'embauche de développeurs issus de milieux non universitaires.
  • La marque employeur est passée de la 3e place l'an dernier à la 5e cette année, les recruteurs jugeant plus prioritaires l'élargissement de leur vivier de talents et la diversité des talents.

Ces changements vont-ils s’inscrire dans la durée ? 

Dans quoi votre entreprise prévoit-elle d'investir / prévoit-elle de développer en 2022 ?

Les entretiens “tableau blanc” largement rejetés

C'est unanime, l’entretien “tableau blanc” ne remporte pas les suffrages.

En effet, des recherches récentes* ont démontré que des candidats pourtant qualifiés peuvent être éliminés lors d'entretiens sur tableau blanc parce qu'ils n'ont pas l'habitude de performer devant un public.

Ces tests provoquent une anxiété inutile et sont souvent basés sur de la résolution de problèmes qui n'ont aucun rapport direct avec les exigences quotidiennes du poste.

Les candidats comme les recruteurs s’accordent également sur le fait que les entretiens de live coding sont leur format d'entretien préféré.

*Mahnaz Behroozi, Shivani Shirolkar, Titus Barik, et Chris Parnin. 2020. Le stress a-t-il un impact sur la performance aux entretiens techniques ?

Quel est votre format d'entretien préféré ?

Les entretiens de live coding et les tests d'évaluation de compétences sont les favoris

Alors que les développeurs jugent que les tests techniques avec des questions de code sont le meilleur moyen d'évaluer le plus précisément leurs compétences, les recruteurs estiment que les entretiens de live coding ont un avantage.

Ce consensus entre les deux groupes est une excellente nouvelle, d'autant plus que les recruteurs cherchent à offrir la meilleure expérience candidat possible. 

Les tests gamifiés constituent également une opportunité non négligeable d’attirer des talents.

Ils sont appréciés par les développeurs et peut-être sous-utilisés par les recruteurs.

Quelles sont les méthodes d'évaluation qui vous permettent le mieux de mettre en valeur / évaluer les compétences techniques ?

Les soft skills : un défi pour le recrutement à distance 

30% des développeurs estiment qu'il est difficile de faire valoir leur personnalité et leurs compétences non techniques à distance. 

En matière de recrutement à distance, les recruteurs et les candidats ont cité le mêmes trois principaux enjeux.

Le défi numéro 2 est d'évaluer les compétences techniques des candidats en ligne. Il semble que certaines personnes n'aient pas encore découvert CodinGame !

Le 3e enjeu est la gestion des problèmes techniques. Parmi les exemples de problèmes techniques cités, on trouve "ne pas avoir de webcam" ou "essayer d'exécuter Teams pour une interview sous Linux".

Qu'est-ce qui vous paraît le plus difficile dans le recrutement à distance ?

7

CONCLUSION

Conclusion

  1. Trouver des profils de développeurs qualifiés reste le principal défi des recruteurs pour 2022. L'élargissement du vivier de talents sera au centre des stratégies RH pour se démarquer des autres entreprises.
  2. Les recruteurs du secteur IT considèrent que l'expérience candidat est la priorité numéro 1 pour 2022. Ils seront donc très attentifs aux attentes des développeurs au travail, telles que les options de télétravail ou le travail hybride. 
  1. La lutte contreles biais de recrutement technologique et l'amélioration de la diversité figureront parmi les principales préoccupations des recruteurs. Plus de 57 % des recruteurs sont prêts à abandonner le CV et 66% d'entre eux sont disposés à embaucher des développeurs qui n'ont pas de formation universitaire.
  2. Les recruteurs avisés qui se concentrent sur le recrutement basé sur les compétences auront une longueur d'avance, ce qui permettra aux développeurs de bénéficier d'un recrutement sur des critères autres que le CV traditionnel. 
8

DÉMOGRAPHIE

Méthodologie : qui, quand et comment ?

L'enquête CodinGame & CoderPad sur le recrutement tech en 2022 a été réalisée du 20 octobre au 6 décembre 2021.

L'enquête a été hébergée par SurveyMonkey et diffusée sur différents canaux en ligne (médias sociaux, emails et sur nos propres sites web).

Cette enquête a recueilli les réponses de près de 14 000 développeurs dans 131 pays, aux parcours professionnels et personnels divers.

Démographie : notre communauté de développeurs

Nous avons recueilli les commentaires de près de 14 000 développeurs dans 131 pays, aux parcours professionnels et personnels divers.

Bien que de nombreux étudiants développeurs aient participé à notre enquête, notre communauté est principalement composée de professionnels en poste dans des secteurs variés.

Les services informatiques et les industries technologiques sont les principaux secteurs d’activité représentés, suivis par la finance. Plus d'un tiers des participants travaillent dans une entreprise de plus de 1 000 employés. Les postes les plus couramment occupés sont ceux de développeur full-stack et de développeur back-end.

Notre communauté de recruteurs

Nous avons interrogé près de 4 000 professionnels qui recrutent des profils techniques dans le cadre de leurs missions. Les personnes interrogées ont des expériences professionnelles et des responsabilités diverses.

Nos répondants sont principalement des personnes occupant des fonctions techniques, les personnes occupant des fonctions purement liées au recrutement représentant environ 10 %. La moitié d'entre eux sont originaires d'Europe, un quart d'Asie, et 13% d'Amérique du Nord. 

CETTE ÉTUDE VOUS A PLU ?

Partagez
Partager sur Facebook
Facebook
Partager sur Twitter
Twitter
Partagez sur LinkedIn
LinkedIn
Partagez via email
Email
On a d'autres ressources à vous partager.
Pourquoi pas vous abonner à notre newsletter mensuelle ?